Le Céleri Rave

Cette grosse boule ronde à la chair blanche se distingue par son arôme subtil. C’est un des légumes de base pour agrémenter vos potages, purées et salades. Toutefois ce n’est pas un légume facile à cultiver. Néanmoins, avec quelques astuces, on arrive à obtenir des pommes de taille plus convenable.

celeri_rave1

Le céleri rave est une plante exigeante en terme de culture. Il lui faut une terre fraîche, riche en humus et bien ameublie. La plantation sur des petites buttes, dans lesquelles on aura préalablement incorporé du terreau, donne d’assez bons résultats. Une distance de plantation de 40 cm en tous sens convient.

Le céleri aime les climats tempérés. Il ne supporte ni les gelées, ni les sécheresses et le manque d’eau. On attend généralement la fin du mois de mai pour la plantation en pleine terre. Malgré cela, il ne faut pas hésiter à tenter une plantation début mai si la météo est clémente. Un gel tardif peut être contrecarré à l’aide d’un tunnel ou d’un voile d’hivernage. Si cette plantation précoce aboutit, elle donnera des boules de taille à faire rougir un marchand de légumes. En effet, la durée de culture, semis compris, étant de 6 mois environ, le laps de temps avant les premiers froids automnaux est assez restreint et contrarie le grossissement des pommes. En général, les céleris plantés après mi-juin ne donnent plus que des boules médiocres, surtout s’il y a un coup de chaleur lors de la prise des racines.

En cours de culture, arrosez régulièrement. Paillez le sol pour le garder frais. Éliminez les feuilles jaunies en périphérie.

celeri_rave2

La récolte a lieu avant les premières gelées. Coupez les feuilles et rognez les racines. Laissez les céleris ressuyer un jour ou deux au sol et à l’abri avant de les mettre en silo à l’extérieur ou en cave dans du sable ou encore mieux, de la tourbe.