La culture des Tomates

Conseils pratiques

Photo 033

La tomate possède un système racinaire dense et ramifié sur les 30 premiers cm. Il convient donc de la planter profondément dans un sol meuble et bien fumé afin qu’elle développe de nouvelles racines sur la partie de la tige enterrée dans le sol. On peut utiliser un seul trou pour 2 plants entre 2 tuteurs. Le fond du trou sera tapissé d’orties fraîches (action renforçante du plant le rendant moins sensible aux maladies) recouvertes d’un mélange de terreau et de terre dans lequel seront plantés les 2 plants de tomates en les incurvant vers les tuteurs. On peut placer une bouteille en plastique amputée du fond dans le trou avant de le refermer pour arroser en profondeur au niveau des racines. Un arrosage superficiel fera développer les racines en surface, donc sensibles à la sécheresse au détriment des racines profondes qui chercheront l’eau très loin.

Photo 028 Photo 030

Évitez les excès d’humidité, favorables aux maladies cryptogamiques comme le mildiou ou l’oïdium en protégeant les plants de la pluie avec un toit. Quadn la plante est suffisamment développée, enlevez les feuilles du bas sur les 30 premiers centimètres pour permettre une bonne aération. Éliminez régulièrement les gourmands en les pinçant avec les ongles. Étêtez la tige au dessus de la 4e ou 5e inflorescence car les fleurs suivantes ne porteront plus de fruits arrivant a maturité.

Un toit ne dispense pas de traiter préventivement contre les maladies. Selon les conditions climatiques, cela se limitera à un traitement après la plantation dès que la plante aura pris racine. Ne pas utiliser de bouillie bordelaise pendant la floraison car celle(ci freine la nouaison, c’est-à-dire la transformation de l’ovule de la fleur en fruit. On peut également utiliser des produits chimiques à base de mancozèbe, ou alors pour les jardiniers bio, de la décoction de prêle. Des parties du feuillage qui sont exposées aux pluies battantes malgré le toit peuvent être sujettes aux maladies. Éliminez-les dès les premiers symptômes avant qu’elles ne contaminent le reste de la culture. Plantez des œillets d’Inde entre les rangs de tomates, leur odeur sert de répulsif contre nombre de ravageurs comme les pucerons, fourmis et mouches des légumes.

Les mois de juin et juillet sont primordiaux pour la tomate. C’est une période où les jours sont les plus longs et c’est donc là qu’elle va se développer au mieux. On peut favoriser sa croissance et la mise à fruit en lui procurant de l’engrais à chaque floraison. Paillez également le sol pour éviter la prolifération des mauvaises herbes et garder un sol meuble et frais.

Photo-031
Parmi les variétés les plus gustatives:

  • Cœur de bœuf
  • Delfine
  • St Pierre
  • Rose de Berne
  • Andine cornue
  • Noire de Crimée
  • Montfavet
  • Belle Lorraine
  • Ferline (tolérante au mildiou)